Arthur : les femmes de la vie de l'enfant terrible de la télévision


Arthur : les femmes de la vie de l'enfant terrible de la télévision

Jacques Essebag, ses débuts radiophoniques

Jacques Essebag (Page de Jacques Essebag en visitant Puretrend.com) adorait Coluche, à cette époque là présentateur chez RFM. C’est en transmettant une cassette à la radio qu’il a été pris en 1986. Escalader les échelons de la hiérarchie pour devenir présentateur central d’une station radiophonique nationale, voici la visée du présentateur. En 1987, Jacques Essebag prend le pseudonyme d'Arthur et anime l'émission du matin. Dès lors, son audience sera en constante évolution.

Jacques Essebag, une personnalité aux mille et une facettes

Célèbre sous le nom d’Arthur, Jacques Essebag a initialement choisi des études de droit. Le monde de la télé se révèle pourtant fascinant à ses yeux et il décide de tenter son coup. Avant d’avoir l’immense succès qu'il a actuellement, Si Arthur a connu plusieurs défaites, sa ténacité lui a toujours permis de rebondir et de se relever. Ambitieux, Jacques Essebag va être amené à travailler sur de nombreux sujets. Son franc-parler lui permettra de entrer en contact avec plusieurs personnalités dont plusieurs deviendront des amis proches.

L'homme de télé est aussi businessman

Dans les années 1990 Jacques Essebag crée sa entreprise de production, Case Productions. Cette entreprise a connu de nombreux succès, comme "Exclusif", "La grosse émission" ou "Le Bigdil". En 2001 l'animateur est promu vice-président d'Endemol France et innove avec un nouveau type d'émission : la télé-réalité. On lui doit en effet "Star Academy", "L'amour est aveugle" et "Loft Story". Jacques Essebag et Stéphane Courbit vendent leurs parts d'Endemol à un fond d'investissement en 2007.

Arthur, un parcours complet d'animateur télé

Professionnel avéré de l'animation, Jacques Essebag enchaine les programmes, et se voit confier la direction d’émissions comme "120 minutes de bonheur", "À prendre ou à laisser" ou "Nice People". Il se retrouve sur TF1 pour animer "La Fureur" et "Les enfants de la télé". L'opération est une vraie réussite et il rejoint les animateurs favoris des Français. "L'Emission Impossible", qu'il présente au début des années 1990, est un échec et il doit donc y mettre un terme. L'arrivée de Jacques Essebag à la télé ne fut pas évidente. Si on se souvient de son succès à la radio, le petit écran n'a pas toujours été tendre avec lui.