Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque



	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Antoinette Fouque, Roland Barthes et Luce Irigaray

Après des études supérieures en Lettres, Antoinette Fouque (Visitez le site Larousse de Antoinette Fouque) s'est lancée dans l'enseignement. En plus de son métier d’enseignante, elle se fait critique littéraire pour deux sociétés d’édition et écrit des notes de lecture pour une 3e. Dès le début des années 1970, elle mène des débats sur la sexualité féminine avec la philosophe Luce Irigaray. Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque prépare un DEA. C’est à cette époque qu’elle fréquente la romancière Monique Wittig.

Le père d’Antoinette Fouque est un syndicaliste. C'est à Marseille que se déroule son enfance. Antoinette Fouque perçoit les difficultés que rencontre une femme lorsqu’elle assume ses statuts d'épouse et de maman tout en exerçant une profession lorsqu'elle donne naissance à son premier enfant au milieu des années 60.

L'Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

L'égalité est un thème central du mouvement AFD. Plus que jamais active, l'AFD créée à l'initiative d'Antoinette Fouque se positionne à gauche dans le monde politique. Antoinette Fouque fonde l’Alliance des Femmes pour la Démocratie pendant le bicentenaire de la révolution française, en 1989. De nos jours, les droits des femmes se trouvent encore en danger et l'AFD lutte dans le but de réfréner la montée de tous les extrémismes.

Une militante de la cause des femmes

Cette théoricienne du féminisme lance le Mouvement de Libération des Femmes avec l'appui de différentes militantes. Le droit des femmes fut le grand combat de la vie d'Antoinette Fouque. Le MLF fut créé pour éviter tout détournement par les partis. Antoinette Fouque et les autres militantes décident d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes avec le statut d’une association loi 1901, à la fin de la décennie soixante-dix.

Antoinette Fouque, la mère de la féminologie

Antoinette Fouque explique la féminologie dans les pages de 3 ouvrages publiés entre 1989 et 2012.. Evidemment, l'auteure a prêté sa plume à divers livres collectifs et pris part à de nombreux entretiens. Le combat d’Antoinette Fouque ne répond pas aux sirènes du militantisme pur et dur, il revendique son attachement à la place de mère, qui ne peut s’opposer à la libération de la femme. Elle dirige la rédaction de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis 40 siècles.

Les lecteurs ont découvert de nombreux écrivains grâce à la maison d’édition d’Antoinette Fouque, qui met en avant des centaines d'ouvrages voués à la pensée des femmes. Antoinette Fouque constate combien les femmes tiennent une place mineure dans le monde de l’édition à force de coudoyer les cercles littéraires. L'éditrice inaugure une première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Là, elle propose les ouvrages dont les auteurs sont des femmes.