Antoinette Fouque - Site Archives


Antoinette Fouque - Site Archives

Le droit des femmes a été la grande lutte de la vie d'Antoinette Fouque (http://antoinettefouque-archives.com/). Au début des années 80, la grande militante quitte le Mouvement de libération des femmes au moment de son départ aux USA. Le mouvement est à cette période en proie à des luttes intestines et perd de l’influence. A la fin de la décennie soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres activistes font le choix de déclarer le MLF sous la forme d’une association.

Actuellement, les droits des femmes se trouvent toujours menacés et l'AFD combat dans le but d'empêcher la montée des extrémismes identitaires. Pendant le bicentenaire de la révolution française, Antoinette Fouque lance l’Alliance des Femmes pour la Démocratie. Plus que jamais active, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque se positionne à gauche.

Antoinette Fouque fait la connaissance du fondateur du courant du lacanisme dans les années 60. En 1972, Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité féminine aux côtés de la philosophe Luce Irigaray. Le saviez-vous ? Elle est à l'initiative du cercle Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF.

Antoinette Fouque, sa maison d'édition et ses librairies

Antoinette Fouque constate à quel point les femmes tiennent peu de place dans le domaine du livre à force de fréquenter les milieux intellectuels parisiens. Proposant plus de 600 ouvrages consacrés à la création féminine, la maison d’édition d’Antoinette Fouque permet à de multiples écrivaines de sortir de l'anonymat. Les ouvrages écrits par des femmes sont proposés dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Antoinette Fouque, une jeunesse entre Marseille et Paris

Antoinette Fouque va garder jusqu'à sa mort un enracinement politique marqué à gauche de sa jeunesse passée dans un milieu ouvrier. La jeune femme suit d'abord des études supérieures à l'université d'Aix-en-Provence puis rejoint la capitale. La Marseillaise est toujours en faculté quand elle rencontre son époux. Cette grande militante a vu le jour à Marseille. Le père d’Antoinette Fouque est un militant syndicaliste.